POURQUOI ET COMMENT AMELIORER LES FONDS PROPRES D’UNE TPE PME

Les TPE/PME françaises sont sous capitalisées !
C’est un paramètre d’autant plus évident lorsqu’on les compare avec les TPE/PME d’autres pays européens en particuliers avec l’Allemagne et les entreprises du Nord de l’Italie.
Ce manque de fonds propres a des conséquences en particulier sur la croissance future de ces PME.

Qu’est-ce que les fonds propres ?  
Les fonds propres ou capitaux propres, correspondent aux sommes d’argent apportées par les associés depuis sa création, aux bénéfices réalisés déduction faite des prélèvements des associés.

Comment augmenter ses fonds propres ?
On peut augmenter ses fonds propres de plusieurs façons.
- la solution la plus simple est l’apport en capital par les associés. Chaque associé apporte des fonds en proportion de ses apports initiaux. Mais c’est aussi un moment où on peut accepter l’entrée d’un nouvel associé.
- une politique de distribution des dividendes « maitrisée ». Peu de distribution de dividende permet de mettre en réserve ou en report à nouveau les sommes non distribuées.
- Le crowdfunding. La finance participative peut contribuer à l’amélioration de vos fonds propres
- Les Business Angels
- Les restructurations financières permettant de dégager des liquidités
- La BPI
- …

Les conséquences d’une augmentation des fonds propres.
L’augmentation des fonds propres de la société démontre le sérieux et la stabilité de l’entreprise. Elle permet aussi d’augmenter son indépendance vis-à-vis des fournisseurs, des banques …
De plus, lorsque le capital social est important c’est que l’entrepreneur a investi beaucoup d’argent dans sa société et qu’il estime que sa société est pérenne. C’est un message fort pour les partenaires de l’entreprise.
Par ailleurs, un capital important est un excellent indice de qualité pour les banques, les clients et les fournisseurs.
C’est donc le développement de l’entreprise qui profite de toute forme d’augmentation de fonds propres.